atelier de Marie Ducaté

juin 2012

Des perles sont enfilées sur du fil d’inox.
Les rangs de perles sont tissés sur une structure de forme ovoïde, faite de tiges d’inox entrecroisées. Doigts becs, oeuf nid inoxydable…

dévider le fil
éprouver sa longueur
de main à main

main gauche dévide
poing serré autour du fil
main droite
saisie poing serré du fil
le tire jusqu’au bras tendu
va et vient

les deux poings serrés par où passe le fil
en eux-mêmes deux perles possibles enfilées

pouce index de chaque main en bec

prise à pleine main gauche
d’un sachet de perles
poing lâche autour du sac
doigts bec viennent ouvrir le sac
par le col
l’ouvrent
l’écartent en s’écartant
le poing se resserre en maintien de l’écart
le poing verse
les perles tombent sur la table

enfiler les perles
fil inox posé dans le plat de la main gauche
ligne du fil en travers de la paume jusqu’au bout du bec pouce index
le bec pouce index main droite prend une perle dans le pot
la place sur la pointe du fil
le bec index pouce main gauche saisit la perle
l’avale dans le poing serré des trois autres doigts

quatre perles enfilées sur le fil
happées par le bec de la main gauche
la main se referme en poing sur les perles
le poing glisse
roulement à perles
le long du fil
emmène la séquence de perles jusqu’à son point d’attache

main gauche tient le fil
bec index pouce
majeur annulaire auriculaire refermés sur des perles en réserve
la main gauche s’ouvre passant du bec au nid
main droite
bec index pouce
vient y saisir une perle
ajuster la séquence de perles sur la structure de tiges inox croisées
un bec index pouce pince tire sur le rang par une perle
le plaque contre le rang adjacent
les trois autres doigts hérissés en crête
soit n’agrippent rien
soit font peigne
accompagnent en peigne le geste de plaquer les rangs

corps debout plié à partir des hanches
le tronc s’arqueboute au dessus des tiges croisées
bras tendus souples
l’un d’eux passe au travers d’un trou du quadrillage inox
la main au bout vient saisir à revers le rang de perles qui va s’y plaquer

mesure de l’espace qui reste à combler
entre la dernière perle du rang
et
la tige inox
la main s’accroche à la croisée des tiges
l’index touche la perle de sa pointe la pousse
la pousse serrée contre les autres
l’espace se mesure à la chair que l’index parvient à y glisser

corps debout
enfiler les perles
becquée
les becs doigts se joignent là où le fil perce la perle
à hauteur du plexus

volte face du corps
fixe aux pieds
pour aller prendre une perle dans un pot
volte face d’un quart à gauche
le tronc
s’arc-boute au dessus du pot
à gauche
bras coudé main bec pique la perle
à droite
le bras retenu par le fil barre le corps en diagonale main en bas
le bras arrêté dans le geste de tenir le bout du fil
comme une aile empêchée par le lacet d’un piège

Publicités