de l’accès

en regardant ce terrain resté jusqu’alors vague
où la broussaille règne encore
il est toujours possible d’imaginer
qu’il sera bientôt choisi
en l’état
pour accueillir une construction

une construction dont les accès
les portes
seraient les premiers à être
pensés
dessinés
publiés
accès
portes
dont la future disposition serait simulée
grandeur nature
sur le terrain à bâtir
bien avant le début des travaux véritables

une construction entièrement conçue à partir de ses accès
une construction accessible à tous
des portes ouvertes dressées ici
sur ce terrain encore broussailleux

en l’état
il est difficile de déterminer
si l’exposition de ces portes ouvertes
susciterait le désir d’une porosité entre
les espaces externes alentour et les intérieurs de la construction future
l’ intégration dans le concept architectural du règne passé de la broussaille
ouvrant en chacun la possibilité
de s’emparer des perspectives pour les prolonger outre-mur
de créer de nouvelles vues
de contraindre les murs à la fonction d’écrans_issues
ou,
si cette anticipation d’ouverture
l’image de ces portes ouvertes sur le vague
(comme ce qui reste d’une ruine)
ne propagerait pas une nostalgie
un sourd besoin de rétablir des cloisons qui n’existaient pourtant pas
en vue d’une éradication_négation définitive du règne de la broussaille
sur ce terrain resté jusqu’alors vague

Publicités