le port

la brume baignait le port ; amas des lignes droites brisant la mer folle.
Plus loin le bleu régnait, mais ici, en plein dans la cohue, il ne se percevait qu’à travers le prisme laiteux des vapeurs de la ville. Azur teinté de jaune, de brun ; pâle rideau d’effluves.
Des myriades harcelaient un gros ventre flottant, guidées par un dieu du Désordre : le bateau allait partir, les soutes s’emplissaient des derniers chargements.
Colis lestés de bras, enturbannés de cordes, animaux vagissants ou calmes comme la mort, petit peuple de sacs accrochés l’un à l’autre, planches, chaînes, câbles, rêves d’exil ou de retrouvailles, tout rentrait dans le ventre en suivant le chemin des pontons suspendus, branlants contre la coque.
Les porteurs déchargés de leur fardeau se laissaient tomber jusqu’à l’eau noire, debouts dans le vide; il regagnaient le quai en brasses paresseuses.
Milles langues grondaient autour du bâtiment ; milles appels étranges flottaient sans réponse dans l’air sali et chaud.
On vit chuter le dernier porteur, on entendit le braiement du dernier mulet, l’ultime soute se referma. Le mur noir et lisse de la coque remplie se dressait face au quai.
Les pontons s’effondrèrent. Un énorme poumon lâcha deux plaintes brèves sur un souffle rauque.
Des tréfonds du navire un grondement s’enfla, agitant les eaux sombres qui s’échinèrent d’écume.
Debout sur le quai, nous poussions contre le bateau nos regards avides, regards-bras contre le ventre énorme, l’extirpant des eaux grasses.
Tout sembla reculer face au mur flottant.
Une clameur s’éleva quand le rideau de brume retomba derrière le navire. L’opaque et le silence recouvrirent le quai.
Sous nos pieds, le sol un temps liquide sous l’afflux des remous s’assécha, reprit consistance. Sec à nouveau face au sillage qui se refermait.
“Qui sait ce qu’ils vont voir”, dit celui derrière moi.
“Ceux qui partent ne reviennent jamais”, plaisanta un autre.
“Ceux qui restent partiront-ils?”, pensai-je, tandis qu’un nouveau ventre se dressait devant nous, toutes soutes béantes.

Publicités